Technicien Supérieur en Automatique et Informatique Industrielle

Mise à jour le 16/06/2021
Retour

Le Technicien Supérieur en Automatique et Informatique Industrielle, sous la conduite d’un chef de projet étudie, développe et met en service tout ou une partie d’une application d’automatisation d’installations ou d’équipements.

Le Parcours de formation proposé vous permet d’acquérir l’ensemble des compétences nécessaires à l’exercice du métier et de vous présenter à l’examen du Titre Professionnel visé.

Validation à l'issue de la formation :

Titre Professionnel
n°CPF ou RNCP 238036
Alternance Alternance CPF Compte Personnel de Formation FP Financement Public (Pôle Emploi / Région) FE Financement Entreprise

Lieux de formation

  • Le Mans
  • Nantes

Dates de
formation

LE MANS : 02/11/2021 au 26/10/2022 (1 semaine de formation par mois - calendrier détaillé sur demande)

NANTES : octobre 2021

Durée de la formation

455 heures

Tarif

Nous consulter

Objectifs de formation

A l’issue de la formation, les stagiaires seront capables de :

CCP 1 – Etudier et développer une application de contrôle-commande d’une installation ou d’un équipement

  • Analyser l’application de contrôle-commande d’une installation ou d’un équipement
  • Développer et mettre au point les programmes d’automatisme et/ou de robotique de l’application de contrôle/commande d’une installation ou d’un équipement
  • Développer et mettre au point la communication entre l’application de contrôle-commande et les capteurs-actionneurs

CCP 2 – Etudier et développer une application d’Interface Homme Machine ou de supervision d’une installation ou d’un équipement

  • Faire la conception technique informatique d’une application de supervision ou d’IHM (Interface Homme Machine) d’une installation ou d’un équipement
  • Développer et mettre au point l’application de supervision ou d’IHM (Interface Homme Machine) d’une installation ou d’un équipement
  • Développer et mettre au point la communication entre l’application de supervision et les différents équipements d’une installation ou d’un équipement

CCP 3 – Mettre en service une application d’automatisation d’une installation ou d’un équipement

  • Vérifier le câblage électrique des éléments de l’installation ou de l’équipement
  • Mettre en service les équipements d’automatismes et/ou de robotique de l’application d’automatisation d’une installation ou d’un équipement
  • Démarrer l’exploitation de l’application d’automatisation d’une installation ou d’un équipement

Programme

Maintenance corrective et préventive d’installations industrielles, en contexte d’exploitation

  • Maintenir les équipements électriques d’une installation industrielle
  • Maintenir les équipements mécaniques, pneumatiques, hydrauliques d’une installation industrielle
  • Réaliser des interventions de maintenance corrective d’une installation industrielle

Etudier et développer une application de contrôle-commande d’une installation ou d’un équipement avec des outils d’automatique

  • Système automatisé (chaîne d’information, chaîne d’énergie, etc…)
  • Analyse structurelle d’un projet d’automatisation
  • Gestion de projet
  • Programmation
    • Applications automates (Process, Sécurité)
      • Schneider (M340) et Siemens S7-1200 ou S7-1500
    • Informatique industrielle
      • Serveur OPC et programmation Visual Basic
  • Asservissements / Variation de vitesse
    • Variation de vitesse pour moteur alternatif
    • Régulation de température
  • Robotique
    • Exploitation et maintenance

Etudier et développer une application d’interface Homme Machine ou de supervision d’une installation ou d’un équipement avec des outils informatiques

  • Généralités et mise en œuvre des principaux bus de terrain et réseaux
    • Ethernet TCP/IP
    • Profinet
    • Modbus TCP
    • AS-i
    • Profibus DP
  • Interface Homme-Machine
    • WinCC Flexible
    • Vijeo Designer
  • Système d’inspection et d’indentification
    • Vision industrielle COGNEX
    • Puce RFID
  • Mise en œuvre supervision
    • PC VUE

Mettre en service une application d’automatisation d’une installation ou d’un équipement

  • Projet de synthèse : Anakyser – concevoir – réaliser – mettre au point – vérifier et modifier un câblage électrique, mettre en œuvre les différents équipements (variateur, capteur,…) 

Équivalence

  • BTS Conception et Réalisation de Systèmes Automatiques

Passerelle et suite de parcours

  • Titre Professionnel Technicien Supérieur de Maintenance Industrielle (niveau 3)
  • BTS Maintenance des Systèmes Option Systèmes de Production
  • Licence Professionnelle Mention Mécatronique, Robotique Parcours : Maintenance des installations industrielles robotisées

Débouché professionnel

  • Automaticien d’études et conception
  • Automaticien d’études sur machines d’assemblage / machines spéciales
  • Automaticien de supervision
  • Automaticien roboticien
  • Automaticien d’exploitation
  • Informaticien industriel
  • Intégrateur en informatique industrielle

Pré-requis d'entrée en formation

  • Technicien de Maintenance avec expérience professionnelle (Minimum 3 ans)

Modalités pédagogiques

  • Méthodes pédagogiques : Formation en présentiel avec alternance d’apports théoriques et de mises en situations pratiques pour ancrer les apprentissages et/ou en distanciel pour certains modules.
  • Moyens pédagogiques : Salles de formation équipées pour utilisation de supports pédagogiques classiques et numériques. Plateaux techniques adaptés et aménagés d’équipements spécifiques.

Modalités d’évaluation et d’examen

Les connaissances et/ou capacités professionnelles de l’apprenant sont évaluées en cours de formation par différents moyens : mises en situations, études de cas, QCM. En fin de formation, les compétences sont évaluées par un jury à l’occasion, d’une mise en situation professionnelle, de l’analyse du dossier professionnel et d’un entretien final.

Le Titre professionnel sera obtenu après validation de l’ensemble des compétences. Une validation par blocs de compétences est possible.

Modalités et délais d’accès

Délais d’accès de 12 mois maximum après confirmation via le bulletin d’inscription, sous réserve d’un nombre suffisant d’inscrits et dans la limite des places disponibles.

Nombre de stagiaires

Minimum 8 personnes et maximum 10 personnes

Taux de réussite à l'examen

En 2019 : 

  • Le Mans : 100%

Fab’Academy du Pôle formation de l’UIMM

L'AFPI Pays de la Loire, membre du réseau Pôle formation - UIMM est l'outil de formation et de conseil des entreprises industrielles.