Mention complémentaire Technicien en soudage

Retour

Le titulaire de la mention complémentaire « Technicien en soudage » intervient en fabrication à l'atelier et/ou sur chantier en France et/ou à l'international. En tant que technicien en soudage, ses compétences techniques - en cohérence avec les normes internationales - et de communication, y compris en anglais, devront lui permettre de mener à bien ses activités professionnelles.

Selon la taille de l'entreprise, le titulaire de la mention complémentaire « Technicien en soudage » exerce tout ou partie de ses activités en atelier ou sur chantier, avec un niveau de spécialisation et d'autonomie variable. Il exerce des activités concernant la préparation de son poste et la mise en œuvre des procédés de soudage, en liaison avec les exigences "Qualification de Mode Opératoire de Soudage (QMOS)". Ses activités peuvent l'amener à évoluer vers des fonctions de chef d'équipe, chef d'atelier, chef de chantier.

Le Parcours de formation proposé vous permet d’acquérir l’ensemble des compétences nécessaires à l’exercice du métier et de vous présenter à l’examen du diplôme visé.

Alternance Alternance CPF Compte Personnel de Formation CPF T Compte Personnel de Formation de Transition Professionnelle FP Financement Public (Pôle Emploi / Région) FE Financement Entreprise

Lieux de formation

  • La Roche-sur-Yon

Lieux et dates de la formation

Pour plus d'infos
contactez nos équipes

Objectifs de formation

Le titulaire de la mention complémentaire « Technicien en soudage » niveau IV sera en capacité de :

  • Préparer une intervention de soudage dans le respect des règles de prévention liées aux risques professionnels et environnementaux
  • Mettre en œuvre des procédés de soudage et des éléments connexes
  • Réaliser la maintenance des équipements liés à l'opération de soudage

Sa culture technique et ses connaissances technologiques lui permettront :

  • D'accéder à la compréhension globale des processus de fabrication, de mettre en œuvre les procédés de soudage, de comprendre les contraintes économiques ainsi que les contraintes de qualité et de productivité de l'entreprise
  • D'appliquer les règles de prévention des risques professionnels et de mettre en œuvre les équipements de protections collectives et/ou individuelles appropriées à son activité
  • D'analyser une situation, de poser un problème lié à son périmètre opérationnel
  • De rendre compte à sa hiérarchie
  • De s'intégrer dans une équipe

Programme

Décoder et interpréter les documents

  • Sélectionner les documents correspondants aux opérations de soudage à réaliser
  • Décoder les documents opératoires liés aux joints soudés
  • Repérer les éléments à souder sur des plans d'ouvrage
  • Interpréter les spécifications géométriques, de positionnement et de soudage sur des plans d'ouvrage


Analyser et/ou vérifier tout ou partie des paramètres d'une opération de soudage

  • Déterminer les paramètres caractéristiques
  • Contrôler la conformité des assemblages à souder
  • Contrôler la conformité des procédures au regard du DMOS
  • Signaler d'éventuelles anomalies du DMOS
  • Vérifier la conformité des moyens de fabrication et l'environnement sécurisé de son espace de travail
  • Vérifier les matériels hors poste de soudage


Communiquer par écrit et oralement y compris en langue anglaise

  • Rédiger un document technique
  • Identifier les informations utiles à transmettre
  • Utiliser les outils numériques adaptés
  • Choisir le moyen de communication adapté
  • Présenter à l'oral
  • S'exprimer avec un vocabulaire adapté


Souder en toute autonomie en atelier

  • Aménager son poste de travail
  • Identifier les risques liés aux activités de travail et effectuer la mise en sécurité
  • Régler les paramètres de soudage selon le ou les DMOS liés à l'opération
  • Souder en respectant les informations du cahier de soudage
  • Préparer une éprouvette en vue d'une qualification
  • Mettre en œuvre une opération de soudage automatisée ou robotisée

 

Souder en toute autonomie sur site

  • Préparer le matériel nécessaire à une intervention sur site
  • Identifier les risques liés aux activités de travail et effectuer la mise en sécurité
  • Aménager son espace de travail en respectant les exigences du site industriel et du contexte d'intervention
  • Régler les paramètres de soudage selon le ou les DMOS liés à l'opération
  • Souder en respectant les informations du cahier de soudage

Contrôler la qualité des soudures et des éléments assemblés

  • Contrôler visuellement l'exécution de la soudure pendant l'opération de soudage
  • Contrôler visuellement l'exécution de la soudure après le soudage
  • Contrôler les spécifications dimensionnelles et géométriques de l'assemblage
  • Mettre en œuvre des essais mécaniques, métallographiques et des contrôles non destructifs
  • Interpréter les résultats des essais mécaniques, métallographiques et des contrôles non destructifs

 Respecter les procédures relatives à la sécurité et au respect de l'environnement

  • Appliquer les procédures de sécurité de l'entreprise dans laquelle se déroule l'opération de soudage
  • Gérer les déchets liés à l'opération de soudage

 Garantir la disponibilité des moyens de soudage

  • Vérifier l'état de fonctionnement des matériels, des équipements et des outillages
  • Localiser et identifier les défaillances, anomalies, dysfonctionnements
  • Effectuer la maintenance de premier niveau en appliquant les procédures

Le Pôle formation vous offre bien plus qu’un diplôme en vous proposant des certifications attendues par nos entreprises :

  • SST Sauveteur secouriste du travail
  • TOSA (Certification de compétences bureautique)
  • VOLTAIRE (certification linguistique en français)
  • TOEIC (certification linguistique en anglais)

 

Validation à l'issue de la formation

Mention complémentaire Technicien en soudage de Niv IV

Taux de réussite à l'examen

La Roche sur Yon 100%

Durée de la formation

Dans un parcours classique, la durée d’une Mention Complémentaire est de 1 an. Certains parcours adaptés peuvent faire l’objet d’une durée différente.

Nombre de stagiaires

Minimum 6 - Maximum 14 personnes

Pré-requis d'entrée en formation

  • Technicien en chaudronnerie industrielle
  • Technicien d’usinage
  • Technicien outilleur
  • Maintenance des équipements industriels
  • Construction des carrosseries
  • Aéronautique option structure
  • Ouvrages du bâtiment
  • Métallerie
  • Environnement nucléaire
  • Brevet professionnel métallier

Chaque candidature  est étudiée par notre service pédagogique et peut faire l’objet d’un parcours adapté et personnalisé. 

Modalités pédagogiques

  • Méthodes pédagogiques : Formation en présentiel avec alternance d’apports théoriques et de mises en situations pratiques pour ancrer les apprentissages et/ou en distanciel pour certains modules.
  • Moyens pédagogiques : Salles de formation équipées pour utilisation de supports pédagogiques classiques et numériques. Plateaux techniques adaptés et aménagés d’équipements spécifiques.

Modalités d’évaluation et d’examen

  • Modalités d’examen du diplôme visé : En fonction du règlement d’examen du diplôme visé, le candidat sera présenté aux épreuves générales et techniques, soit en contrôle encours de formation(CCF) soit en évaluation ponctuelle à l’issue de la formation.  

Pôle formation Pays de la Loire - UIMM

L'AFPI Pays de la Loire, membre du réseau Pôle formation Pays de la Loire - UIMM est l'outil de formation et de conseil des entreprises industrielles.